Non classé

Comment lacer convenablement ses Chaussures de Sport ?

Pour que vous soyez bien à l’aise lors de votre séance de sport, il vous faut choisir la bonne paire de chaussures. Mais comment ? Sachez que chaque morphologie correspond à un type de chaussures.
Donc avant toute chose… Il vous faut bien choisir vos chaussures !

Quelques conseils pour bien choisir vos chaussures de running

Identifiez votre type de foulée

Commencez par observer l’usure de la semelle de vos paires de chaussures usagées tout en la posant sur une partie plane. Si vos paires de chaussures sont usées sur l’extérieur, vous êtes ce qu’on appelle un « supinateur ». Par contre, si elle est usée de l’intérieur, on vous appelle un « pronateur ». Cependant, si vos semelles sont usées des deux parties, alors, votre marche est « universelle ».

Choisissez la bonne pointure

Sachez que lorsque vous courez, votre pied réalise divers mouvements, il avance et glisse sur la semelle intérieure de quelques millimètres ou même d’un centimètre. Il est donc important de bien choisir votre paire de chaussures et de vous assurer que vos orteils n’atteignent pas directement le bout de la semelle intérieure.

C’est une bonne chose d’avoir de bonnes paires de chaussures. Mais c’est encore mieux de savoir les lacer convenablement. Afin d’éviter les accidents tout au long de votre parcours ou de faire de mauvais mouvements, il est important de savoir bien lacer ces chaussures tout en respectant la morphologie de votre pied.

Comment lacer ses chaussures pour les pieds fins

Contrairement à ceux qui ont des pieds larges, les personnes ayant des pieds assez minces doivent lacer ses chaussures dans les œillets les plus espacés (pour les running ayant 2 séries de trous).

Par contre, si vos chaussures n’ont pas 2 séries de trous, mais un seul alignement d’œillets : alors vous pouvez former un « lace lock » ou un verrou pour votre lacet. Pour débuter, croiser une première fois vos lacets et du second au troisième trou, gardez le lacet du même côté. Recroiser ensuite vos lacets en les passant dans le « verrou ». Ainsi, votre pied sera bien serré et ne fera pas beaucoup de mouvement dans votre chaussure.

Pour les pieds larges

Voici deux solutions pour vous aider à lacer vos chaussures si vous avez le pied large :

Passez vos lacets dans les trous les plus rapprochés, c’est-à-dire les plus proches, de la languette si vos running ont deux types d’œillets côte à côte. Votre pied aura ainsi plus d’espace.

Par contre, si vos chaussures n’ont pas de « doubles œillets », vous pouvez choisir le laçage suivant : pour commencer à croiser les lacets, après entre le second et le troisième trou, gardez le lacet du même côté. Cela fera moins de croisement et qui donnera plus d’espace pour votre pied.

Comment éviter que le talon ne glisse ?

Si vous avez le talon assez fin et que vous ne voulez pas qu’il bouge dans la chaussure, alors choisissez la méthode suivante :

Commencer par croiser vos lacets de basket jusqu’en haut. Après, entre l’avant-dernier et le dernier œillet, créer un « verrou », comme indiquer ci-dessus.

Afin de protéger les orteils fragiles

Pendant la séance de sport, les orteils sont ceux qui souffrent le plus au contact avec la chaussure. Grâce à cette technique de laçage (un lacet allant droit au premier œillet au dernier trou opposé, et l’autre qui serpente dans la chaussure), vos orteils seront moins serrés. Afin de leur apporter plus de la place, vous pouvez tirer assez fort sur le lacet transversal de la chaussure. Cette technique protège également les ongles des orteils, ce qui peut vous éviter un hématome sous-unguéal.

Si vous avez mal aux pieds, alors cette technique de laçage vous assurera peu de pression et affaiblira votre douleur, car elle réduira les frottements à l’origine des ampoules ou des cors.

Related posts

Comment choisir le davier dentaire

Une noce de prestige à l’image de votre couple

Dans quelles circonstances faire appel à du service à la personne ?

Leave a Comment