• Home
  • Beauté & santé
  • Calvitie : un problème fréquent qu’on peut camoufler avec la dermopigmentation
Beauté & santé

Calvitie : un problème fréquent qu’on peut camoufler avec la dermopigmentation

Le terme dermopigmentation est plus souvent utilisé pour désigner les techniques de correction du visage et de la peau. Le recours à cette rénovation esthétique peut pourtant se prolonger jusqu’à devenir une solution contre la calvitie. Cette maladie désigne la perte de manière graduelle des cheveux et celle-ci peut affecter autant les jeunes que les personnes âgées. Comment est réalisée la dermopigmentation du cuir chevelu et quels sont ses effets ? Retrouvez ci-après les détails.

Une pigmentation directe dans la couche supérieure du derme

La réalisation d’une dermopigmentation nécessite la perforation de la zone à traiter avec des aiguilles minuscules. Ces micro-trous servent de canaux pour intégrer les pigments et créer la forme nécessaire. La tête est certes une zone très sensible mais la pigmentation est tout de même une opération sans risque. L’insertion n’atteint que la couche supérieure du derme sans aller en profondeur. La dermopigmentation capillaire comme sur maud.fr est d’abord précédée par une vérification de la zone à traiter. Il faut ensuite délimiter avec un crayon dermographique les espaces vides pour un remplissage facile.

Après toute précaution d’hygiène, la praticienne va alors examiner le type et la couleur des cheveux. Ce qui lui permet de mieux trouver le pigment adéquat pour rendre l’effet naturel et discret. Elle va ensuite procéder à la pigmentation du cuir chevelu. Cette fois-ci, il faut dessiner des petits points, non pas des poils. La dermopigmentation doit amener à un effet rasé pour être plus réaliste. La séance peut prendre du temps en fonction de l’envergure de la zone vide. D’autant plus que le crayon à utiliser est généralement à bout très fin. Des soins cicatrisants permettent ensuite de fixer le pigment et d’offrir un résultat net après l’intervention. Une seconde séance peut aussi être nécessaire pour renforcer la tenue du pigment après 4 à 6 semaines.

Un camouflage réaliste et durable au moins une année entière

Comme pour la dermopigmentation des lèvres et des sourcils, le maquillage du cuir chevelu garantit également une durabilité moyenne de 12mois. Si la praticienne utilise du pigment organique ou minéral de bonne qualité, celui-ci peut être stable pendant toute cette durée. Au lieu de raser complètement la tête au moindre symptôme, camoufler la partie chauve est donc une solution assez bénéfique pour garder la même apparence qu’avant la maladie. La tête apparaîtra plus soignée, plus uniforme. Il faut quand même essayer de toujours couper les cheveux restants pour être à la même longueur que les faux cheveux.

La dermopigmentation est une technique esthétique efficace mais ce n’est pas une finalité en cas de calvitie. C’est seulement un moyen de camouflage et entre temps, il faut toujours appliquer des solutions de repousse pour remédier au problème depuis les sources. L’utilisation de produits nourrissants et hydratants est toujours nécessaire pour renforcer les follicules pileux et agir en profondeur. Pour les victimes qui ont déjà 50ans et plus, la calvitie est quand même un problème souvent normal. Pour ces personnes, la dermopigmentation peut constituer l’unique solution qui reste pour garder une apparence jeune.

Related posts

Zoom sur l’achat des produits CBD

Une nouvelle génération de crèmes coiffantes pour des cheveux bouclés

Le rôle d’un coach professionnel

Le massage assis pour lutter contre le stress

Apprendre le fonctionnement de son corps grâce à 3 livres sur la santé

Pratique du yoga à Vevey