Non classé

Radiateur sèche-serviette : les critères de choix

Radiateur sèche-serviette : les critères de choix
Notez cet article

Sécher les serviettes et chauffer la salle de bains en même temps, c’est désormais possible grâce au radiateur sèche-serviette électrique, un appareil de chauffage révolutionnaire. Design, énergie, fonctionnalités et accessoires : comment choisir le modèle qui convient le mieux à votre usage ?

Radiateur sèche-serviette : les caractéristiques

Dans les salles de bain modernes, le radiateur classique et les porte-serviettes de bain ont laissé place au radiateur sèche-serviette. Comme son nom l’indique, cet appareil sert à la fois à chauffer la pièce tout permettant de sécher le linge de bain.

Les radiateurs sèche-serviette se déclinent en trois catégories : « à eau », qui fonctionnent avec le chauffage central de la maison, les modèles électriques (les plus courants), et mixte, qui combinent les deux énergies.

Les modèles électriques sont pour la plupart en acier ou en aluminium et ont un poids de 5 à 15 kg. S’apparentant à une échelle fixée sur le mur, ils sont composés de deux tubes verticaux et de plusieurs tubes transversaux plats ou ronds.

Pour ce qui est des sèche-serviettes à eau, ils sont reliés à la chaudière grâce à deux tubes qui, d’une part, transportent l’eau chaude et, d’autre part, réinjectent l’eau refroidie dans le système de distribution. Leur chaleur est douce, mais la pose de ce type de sèche serviette pas cher nécessite d’importants travaux de plomberie.

Quelle puissance pour ma salle de bain ?

C’est la question principale à se poser avant toute autre considération, car le confort thermique dans la salle de bain est tributaire de la puissance de l’appareil installé. Pour s’assurer de la puissance adaptée à la pièce à chauffer, il faut tenir compte du volume de celle-ci, de son aération, son niveau d’isolation ou encore du climat de la région.

Certains modèles électriques et mixtes sont équipés de fonction soufflerie pour assurer une montée rapide en température dans la salle de bains. Par ailleurs, il est possible de programmer les heures auxquelles l’appareil se déclenchera pour un confort d’utilisation optimal.

Les accessoires 

Généralement, les sèche-serviettes électriques et les sèche-serviette à eau sont vendus avec un kit de fixation incluant vis, chevilles et colliers de fixation.

Mais il est possible d’adjoindre d’autres petits accessoires pour votre sèche-serviette : les patères, pour accrocher les peignoirs par exemple, et les barres ou anneaux porte-serviette, pour augmenter la surface d’étendage.

Ce qu’il faut retenir

Ne négligez pas le côté esthétique de votre radiateur sèche-serviette : ces appareils existent dans toutes les formes, les matières et les couleurs, vous n’avez que l’embarras du choix.

Un sèche-serviette avec soufflerie (1000 W) est recommandé si le sèche-serviette électrique est l’unique appareil de chauffage présent dans votre salle de bains et que votre habitat est sous-chauffé.

Related posts

Remplacer le robinet de cuisine : quel modèle choisir ?

Le massage tantrique pour la santé et le bien-être

Connaître le signe de vieillissement d’un chat

Leave a Comment