• Home
  • Loisirs
  • Le banc de méditation: le yoga, mais plus encore
Loisirs

Le banc de méditation: le yoga, mais plus encore

Le zafu, le shoggi, le zafuton, etc. Il existe une multitude de produits dérivés du banc de méditation. Tous ces dispositifs ont été conçus pour s’adapter naturellement au corps humain, sans que celui-ci n’ait à se tordre ni à
s’adapter à une posture nouvelle.

Le banc de méditation peut être utilisé dans le cadre d’une séance de yoga, certains adeptes de la culture asiatique l’utilisent en tant que mobilier d’intérieur, les puristes sont particulièrement attirés par son aspect pratique et certaines personnes lambdas en possèdent tout simplement pour faire office de décoration. Cependant, peu importe l’usage pour lequel votre banc est destiné, veillez à en tirer le plus de profit.

Bien choisir son banc de méditation

Le shoggi (autre appellation du banc de méditation) est disponible sous plusieurs formats. Généralement, la hauteur du dispositif est de 15 à 16 cm . Cette hauteur convient à la majorité des personnes. Toutefois, en fouinant un peu sur le web, vous allez trouver des modèles à 17 – 18 cm, voire plus.

Si vous utilisez le banc en tant que siège de méditation, les modèles incurvés sont à essayer en premier. Ils permettent d’avoir cette posture de jambe croisée que les adeptes du zen attitude affectionnent. Pour une expérience encore plus immersive, pensez à recourir au zafu, qui vous permet de vous lier intimement avec la terre.

Pour les personnes souvent en déplacement, les bancs de méditation pliables et les bancs de méditation démontables sont à privilégier. Vous pourrez profiter du confort qu’ils apportent même en étant loin de chez vous.

Astuces pour un usage optimal du banc de méditation

Malgré sa large accessibilité, le banc de méditation doit être utilisé à bon escient pour que son propriétaire puisse profiter d’un résultat optimal. Ci-après quelques astuces d’utilisation :

-Placez votre banc dans un endroit calme : voilà tout l’intérêt d’avoir un mobilier dédié au yoga. Pratiquez vos pranayamas paisiblement sur votre coussin de méditation, en outdoor ou en indoor du moment que l’atmosphère qui vous environne est calme.

-Positionnez-vous correctement : quand vous vous asseyez sur votre shoggi, veillez à ce que votre bassin et votre sacrum soient entièrement posés dessus. Une fois vos jambes positionnées convenablement, essayez d’étirer votre colonne vertébrale vers le haut. Tout en vous asseyant, veillez à garder une posture bien droite, cela vous aidera également à prévenir les maux de dos.

Related posts

Equipement pour la boxe: le ring, pièce maîtresse

Une séduisante démonstration de mentalisme pour vos événements

Découvrez la marque de planche de surf en mousse catch surf – Odysea

Leave a Comment